LETTRE DE LICENCIEMENT


Au moment de l'entretien de licenciement, le salarié concerné par la procédure de licenciement a le droit d'être accompagné par un autre salarié de l'entreprise ou par un conseiller salarié départemental dont le nom  peut être communiqué par l'inspection du travail.
Obligation de l'employeur :
La lettre de convocation à l’entretien préalable au licenciement doit mentionner la faculté pour le salarié de se faire assister par un conseiller du salarié et préciser l’adresse des services ou la liste des conseillers du département est disponible.
avocat prudhommes paris


 L'employeur peut refuser la présence d'un conseiller du salarié lors de l'entretien préalable de licenciement lorsque ce dernier n'a pas été en mesure de justifier de cette qualité malgré la demande de l'employeur.

Commentaire.
La présence d'une autre personne lors de l'entretien de licenciement peut apporter une aide psychologique mais en réalité c'est le seul intérêts.

Lors de cet entretien le salarié peut y aller seul (les avocats ne sont pas autorisés)
Les salariés ne doivent rien dire lors de cet entretien car tout est noté et cela pourrait se retourner contre eux en cas litige devant le conseil de Prud'hommes.