AVOCAT RUPTURE CONVENTIONNELLE PARIS

RUPTURE CONVENTIONNELLE INDEMNITÉ ?

La procédure habituelle pour une rupture conventionnelle commence par un entretien entre les avocats pour négocier un accord. Une fois l’accord trouvé ce dernier fera l’objet d’une homologation administrative. L'employeur et le salarié doivent se faire assister par un avocat en rupture conventionnelle de contrat de travail afin de défendre leurs intérêts respectifs. En pratique c’est toujours le cas pour les employeurs qui sont conseillés par les avocats de leur société (même si ils le cachent souvent à leur salarié pour éviter qu’il n’ait lui aussi l’idée d’aller demander conseil à un avocat)

Les sommes en jeu sont souvent importantes, c’est pourquoi il est indispensable de se faire assister pour négocier le montant de l’indemnité globale mais aussi tous les autres points de la rupture (maintien pendant un certain temps dans l’entreprise, non-concurrence…)

Maître Ngawa, avocat en rupture conventionnelle du contrat de travail, vous reçoit à son cabinet pour étudier votre situation et déterminer le montant qu’il est raisonnable de demander à votre employeur dans le cadre d’une rupture conventionnelle. Ensuite vous communiquerez les coordonnées du cabinet Ngawa à votre employeur afin que son avocat puisse entrer en contact pour commencer les négociations. Le recours à un avocat en droit du travail vous évitera de commettre des erreurs et de percevoir les indemnités auxquelles vous avez réellement droit. (ne pas vous fier aux sites internet qui proposent des simulations indemnités rupture conventionnelles ou simulations indemnités de licenciement, les montants proposés sont souvent des minimums légaux qui ne reflètent pas la réalité de votre situation)

AVOCAT RUPTURE CONVENTIONNELLE CDI

Rompre le contrat de travail par « consentement mutuel » n’a en réalité rien à voir avec un arrangement à l’amiable car des sommes très importantes peuvent être en jeu et chaque partie cherchera à optimiser le montant à la baisse pour l’employeur et à la hausse pour le salarié.

Le terme amiable souvent utilisé dans le langage courant pour parler d’un licenciement amiable ou d’une rupture amiable signifie que la rupture du CDI donnera lieu à une indemnisation dont le montant ne sera pas fixé par le conseil de Prud’hommes (tribunal compétent en matière de litiges relevant du droit du travail). C’est en ce sens qu’il faut comprendre « rupture conventionnelle amiable » mais en réalité il s’agira d’une négociation qui n’aboutira qu’après un rapport de force entre l’avocat salarié et l’avocat employeur.

CONDITIONS FAVORABLES POUR NÉGOCIER SA RUPTURE CONVENTIONNELLE

Obtenir une indemnité de rupture conventionnelle satisfaisante dépend tout d’abord des conditions dans lesquelles la rupture conventionnelle est proposée. En effet, si c’est le salarié qui demande une rupture amiable de son contrat de travail, l’employeur peut refuser purement et simplement. Dans ce cas il n’y a même pas de négociation ! L’employeur peut accepter la rupture conventionnelle mais le montant de la rupture sera difficilement négociable car dans cette hypothèse l’employeur est en position de force.(c’est le salarié qui est demandeur souvent parce qu’il a trouvé un autre emploi…)

En revanche lorsque c’est l’employeur qui cherche à se séparer d’un salarié en lui proposant une rupture conventionnelle les choses sont très différentes… Le salarié est alors en position de négocier même si l’employeur tente de démontrer le contraire.

En effet, l’employeur va présenter la rupture comme une obligation pour le salarié. Il va tenter de présenter au salarié l’acceptation de son offre comme la seule option possible.

 D’une part il va tenter de présenter le montant de son offre comme « raisonnable » « c’est ce qui se fait habituellement compte tenu de votre salaire et de votre ancienneté… » afin d’amener le salarié à penser que le montant des indemnités proposées (compte tenu de son CDI) est acceptable.

D’autre part il va subtilement (ou pas) agiter la menace d’un licenciement sans indemnité voire avec des indemnités moins importantes que celles proposées dans la convention de rupture amiable.

INTERVENTION D’UN AVOCAT EN RUPTURE CONVENTIONNELLE

Cette situation psychologiquement difficile pour certains salariés est fréquemment agrémentée de tensions au sein de l’entreprise (harcèlement, tensions diverses…) afin d’obtenir, au final, l’accord du salarié. Les conseils d’un avocat expert en rupture conventionnelle vont éviter de nombreux désagréments et certains pièges.

Différente de la démission ou du licenciement, la rupture conventionnelle de votre contrat de travail à durée indéterminée obéit à des règles juridiques spécifiques obligatoires pour vous et votre employeur. Avocat en rupture conventionnelle de contrat de travail, maître Sylvanie Ngawa rédige votre convention de rupture et négocie un accord optimisé avec votre employeur (son avocat), vous évitant ainsi de commettre des erreurs (calcul des montants, date, droit de rétractation, allocations chômage, cumul d’indemnités…)

Attention aux éventuels manquements à vos obligations contractuelles pendant la période de négociation de la rupture conventionnelle. Ces manquements aux obligations découlant de votre contrat de travail CDI peuvent parfois justifier un licenciement et mettre fin aux négociations.

 Les conditions finales d’une rupture conventionnelles du contrat de travail

► Après l’envoi d’une lettre attestant la date de réception par l’autre partie, une homologation de la convention négociée est obligatoire. Simple formalité, l’homologation par l’administration doit survenir dans un délai de 15 jours.

 

Recherches associées à cette page : rupture cdi conventionnelle, rupture conventionnelle en cdi, licenciement cdi, cdi rupture conventionnelle, démission conventionnelle, formalité rupture conventionnelle, rupture conventionnelle procédure, calcul licenciement, montant rupture conventionnelle, procédure rupture conventionnelle, rupture conventionnelle montant, licenciement cadre, rupture de contrat de travail conventionnelle, modalités rupture conventionnelle cdi, depart conventionnel indemnite, rupture conventionnelle chomage

Comments